Girona , la Florence catalane

Si le climat, plus continental que celui de Perpignan, peut jeter un froid,  la chaleur des couleurs  des maisons penchées sur l’Onyar contrecarre une certaine influence atlantique. Dès les premiers abords de Girona, le vert devient omniprésent.  La pluie venue de l’océan, ne rencontre pas de hautes barrières montagneuses et apporte ses bienfaits  à la végétation environnante. La pierre arrosée, elle aussi, s’en ressent adoucie et vient refleter une lumière diffuse empreinte d’une certaine douceur de vivre. D’une mélancolie aussi. De celle qui véhiculent les belles images du passé. A Girona, elles …

Lire la suite