Publicacions / Publications

Découvrir le Festival Pablo Casals

Le Festival Pablo Casals approche les trois quarts de siècle. Un Festival né en 1950 à Prades dans ce village catalan où Pau Casals avait décidé de vivre en exil et de faire silence pour montrer son opposition au régime franquiste. Il était alors un violoncelliste de premier plan, un chef d’orchestre et un compositeur universellement reconnu, le membre du mythique trio Cortot, Casals, Thibaud.
À l’occasion du bicentenaire de J. S Bach, ses amis musiciens américains, qui connaissaient tous l’adoration que le maître éprouvait pour Bach, le poussèrent à célébrer cet anniversaire. Ainsi naquit une série de concerts qui ne portait pas encore le nom de festival, et qui se déroula dans l’église Saint-Pierre de Prades. La sobriété imposante et majestueuse des églises romanes du Conflent devint
très vite l’écrin de sublimes concerts. L’Abbaye Saint-Michel de Cuxa, alors partiellement en ruines, devenue le lieu mythique du Festival, accueille au fil des décennies, d’éminents artistes venant de tous les coins du monde. Le festival Pau Casals de Prades devient indiscutablement un des plus grands festivals de musique de chambre au monde.
Après le départ de Pau Casals, le festival sera porté par divers directeurs
artistiques (dont on retiendra les 30 années de la direction de Michel Lethiec et le passage de flambeau en 2020 à Pierre Bleuse) qui enrichiront et marqueront de leur empreinte l’héritage de Pau Casals.
Le Canigou, l’ombre de l’abbé Oliba, Saint Michel de Cuxà et Pau Casals dialoguent dans ce livre-hommage qui comme la musique de Casals, ne tutoie le particulier que pour embrasser l’universel.

 

https://www.editeur-balzac.com/fr/catalogue/145-pau-casals-ou-le-feu-sacre.html

Découvrir le Pays Catalan

Le département des Pyrénées-Orientales, c’est un morceau de Catalogne et un zeste d’Occitanie. Une terre de passage et d’accueil depuis la plus haute antiquité, que chaque strate nouvelle est venue enrichir comme les rayures des bayadères traditionnelles des tissus catalans: gitans, républicains espagnols, pieds noirs, Portugais, immigration maghrébine et turque ont imprimé leur marque et tissé leurs langues au catalan d’ici et au français de la République. Partout les églises romanes en quête éperdue d’ombre et de silence dans la majesté des garrigues, les abbayes et les cloîtres aux chapiteaux dentelés ouverts sur la montagne fière, disent le désir de ciel des hommes d’ici, qui répond à leur enracinement têtu dans ces vignes qui saignent des vins uniques, gouleyants et forts. Tant de splendeur mérite un gardien. Il est là immuable et silencieux, énorme dans son élan vertigineux surgi de la plaine: le Canigo. Une vigie qui maintient vibrant le lien avec la Catalogne sud et répète tous les ans, pour la Saint Jean, son message sacré de fraternité

Achetez-le sur  Le site de la librairie Torcatis

Guia Sentimental de l’Empordanet

 

Per Pujol Cruells, l’Empordanet és una magdalena on reviure la cuina de l’àvia, els genolls pelats a les calanques, la vella moto Honda NSR (li dedica una oda en decasíl·labs), els companys desapareguts, la vida anterior a la ironia, la nostàlgia per un espai desaparegut filtrada per la mirada de l’antropòleg i la voluntat de no fer el calet. En alguns passatges, el llibre es podria titular Memòries de l’Adrià. L’autor, però, sempre sap tornar al camí principal i oferir consells i itineraris. Finalment, més que literatura del jo –que també–, el llibre ve a ser una guia versemblantment alternativa, subterrània, actualitzada, arbitrària, gamberra i tot, original i recomanable en cada capítol.

www.grup62.cat/llibre-guia-sentimental-de-lempordanet/212419

 

Livre Terroirs Marins – Pascal Borell

Pascal Borrell, chef étoilé du restaurant gastronomique Le Fanal situé à Banyuls-sur-Mer, lançait le 1er juillet dernier son premier livre de cuisine intitulé « Terroirs Marins ».
L’ouvrage fait la part belle aux plats méditerranéens, gourmands et inspirés du terroir local. Véritable invitation au voyage, « Terroirs Marins » permet, en plus de maîtriser le poisson de la meilleure manière (cuissons, assaisonnements, accompagnements, etc.), de découvrir l’univers du chef et de la maison Borrell.
Les recettes originales et modernes sont illustrées des photographies d’Hugues Argence ; la préface est signée de Michel Sarran et la présentation des espèces est effectuée par le professeur Vincent Laudet, directeur de l’Observatoire Océanographique de Banyuls-sur-Mer – UPMC CNRS.
« Terroirs Marins » est disponible aux Editions Les Escales Catalanes (29 euros).

http://www.librairiegourmande.fr/chefs-france/11638-terroirs-marins.html

Livre la Balette – Frédéric Bacquié

Duo au soleil à Collioure. Voilà qui pourrait résumer la belle rencontre entre Sarah Juan, l’hôtesse inspirée du charmant Relais des Trois Mas,  et  Frédéric Bacquié cuisinier talentueux et artiste des saveurs. A Collioure, le soleil à rendez-vous avec les étoiles !

 

Textes : Marie Costa – Photos : Hugues Argence – Préface :  Eliane Comelade – Recettes : Frédéric Bacquié

Editions les Escales Catalanes 12

En vente au Restaurant La Balette à Collioure

 

Guia sentimental de Perpinyà – Joan Daniel Bezsonoff Montalat

En aquesta Guia sentimental de Perpinyà i rodalia, Bezsonoff ens proposa un viatge molt humà per conèixer millor aquest tros massa oblidat del nostre país. Si bé l’autor excusa els que volen dinar tres hores més tard que tothom, no perdona els que demanen per la tomba de Machado en lloc de visitar l’església de Cotlliure amb el seu retaule excepcional.

He tingut l’honor de poder il.lustrar aquest llibre amb aquestes fotos

Web de l’Editorial 62

Livre Jean-François Brahin

Réalisation de quelques portraits en noir et Blanc et couleur en vue d’illustrer le catalogue du Peintre Jean-François Brahin édité par : Les Escales Catalanes 12

Connaître la cuisine catalane

Auteurs : Eliane THIBAUT-COMELADE, Hugues ARGENCE

Nombre de pages : 64

Format : 19 x 26

Isbn : 978-2-8177-0270-4

« La nació catalana era exemple de totes les altres gents cristianes en menjar honest i en temperat beure. »

« La nation catalane était un exemple dans toute la chrétienté, pour sa bonne tenue à table et sa tempérance », écrivait le théologien Francesc Eiximenis, évêque d’Elne et patriarche de Jérusalem après avoir parcouru l’Europe en début de XIVe siècle.

Cette affirmation sans appel est suivie de nombreux conseils sur le savoir-vivre à table et le savoir-boire. Connaître le vin et choisir le récipient pour le boire étaient déjà préconisés par le grand médecin Arnau de Vilanova. Restait alors à utiliser intelligemment les dons d’une nature particulièrement généreuse en Catalogne : des poissons, des légumes et des fruits gorgés de soleil, des basses-cours et de tendres agneaux, le tout souligné par une huile d’olive incomparable et les parfums des garrigues. Une cuisine de paisages qui saura harmonieusement intégrer les produits venus d’Amérique afin de lui donner plus de saveur et de coloris accrocheurs.

Si au XVe siècle elle a su s’imposer aux cours de Rome, le XXIe siècle permettra une affirmation de cette gastronomie catalane, grâce aux soins déployés par les viticulteurs catalans pour élaborer et élever de grands vins de table qui vont orchestrer, de façon admirable, cette cuisine de rois et de pagès.

Editions Sud-Ouest

Mirmanda (7): «Els Pieds-noirs catalans. Una qüestió de país / Les Pieds-noirs catalans. Une question de pays»

La mirada oberta de les imatges que acompanyen aquest número de Mirmandadedicat a pensar els Pieds-noirs catalans i els seus contorns evolutius fins al retornforçat, ve donada per Hugues Argence. Inspirat des de sempre per la temptació fotogràfica del que l’envolta, Argence ha volgut i ha sabut crear uns espais comuns i, alhora, ben diferents que entre Catalunya i el nord d’Àfrica han acompanyat les seves sensacions. En el seu retorn mateix cap a les arrels paternes, cap a una Catalunya oberta al futur, Argence va adonar-se del lligam passat i present d’uns familiars que, d’una manera o d’una altra, havien confluït al Mediterrani. La cultura que ell és capaç de plasmar —pedres, persones, vestits, símbols, tradicions, paisatges, etc.— vesteix a la perfecció allò que, durant tant temps, la realitat pied-noire ha deixat en silenci, per voluntat pròpia o per desconeixement social. El fotògraf aporta una sensació de «plaer immediat», immens, com ell mateix acostuma a dir. Ja sigui per una percepció personal de les arrels, ja sigui per un desig de captar les influències del record, Hugues Argence domina el blanc i negre i té el do d’esdevenir un mirall, transparent i lúcid, un ull candent i encuriosit. Argence és, com deia fa un temps la periodista nord-catalana Sandra Canal, «l’ull de Catalunya. La veritable. Aquella que exalta el seny i la rauxa».
Textos i imatges s’entrellacen per a donar, de manera harmoniosa, una mirada que abraça el conjunt dels Països Catalans i que conflueix en un nord que, ja per tradició, ha esdevingut terra d’acollida de refugiats i errants polítics. Aquest cop, però, els nouvinguts i els autòctons tenen —tenien— molt més en comú del que mai ningú no podria pressuposar, esquinçant els interessos polítics que han fet d’uns els fidels soldats d’una República postcolonial en la memòria i dels altres, uns agres hostes. I és que, en definitiva, la llengua, la gastronomia, la cultura en general, fa que uns i altres siguin elements més comuns que el que la mateixa República podia haver sospitat.
Mirmanda, 7 (2012), pp. 5-7

 » Un Samedi soir à Gilbert Brutus « 

Textes : Alain Bonneriez / Photos : Hugues Argence

2009 Mare Nostrum Editions

Munis de leur passeport pour la Super League, les Dragons catalans, unique équipe professionnelle de rugby à XIII française, n’avaient qu’un seul objectif. Celui de redonner de l’influx à ce sport. Quatre ans plus tard, le constat est sans équivoque : réussite totale !
Le sport le plus répandu dans les pays anglo-saxons a retrouvé sa seule enclave française au cœur de la Catalogne et son lieu de culte : le stade Gilbert Brutus.
Les photos des joueurs se mélangent avec celles des supporters, captent les tensions, les exaltations, la ferveur pour donner un instantané de l’ambiance d’un soir de match en pays catalan : « fiers d’être treizistes ! »

Editions Mare Nostrum