Catalunya

Lleida, Se remonter le moral au coeur de la dépression centrale

Aller au bout de la Catalogne, c’est en quelque sorte aller au bout de nous-mêmes. Trop largement méconnue, la capitale du Ségria vous réserve un joli paquet cadeau, ça tombe bien, c’est bientôt Noël.

Capitale de l’intérieur.

Lleida doit son nom à la tribu locale et Ibère des Ilergetes. Le chef Indibil et son frère Mandoni restent les emblèmes de la lutte contre les romains, deux vercingetorix pour le prix d’un. Les membres de la fratrie s’illustrent au cours de combats contre Scipion devenu l’Africain en quittant l’Hispanie. Indibil connaîtra le même destin que le chef des gaulois et laissera la place à la civilisation romaine mais 150 ans plus tôt que pour les Arvernes. Lleida doit peut être à son passé rebelle, son visage polyfacétique, fière et secrète.  Mais attention …

Lire la suite…

El Montseny

Quin bon record que tinc d’aquest reportage per a la Revista Cap Catalogne ! Joan Miquel Touron em va presentar en Marti Boada i vam marxar cap al cim tot i aprofitant de secrets culinaris no tant ben guardats, ja que en parlem a tothom. En Joan Miquel em va dir, és una montanya d’aïgua. Cert però, hi ha més coses i de força bones. Vistes, bon aire i gastronomia del més alt nivell. M’ha encantat !

Quel bon souvenir que ce reportage pour la revue Cap Catalogne. Avec l’ami Joan Miquel Touron qui m’a présenté Marti Boada, spécialiste des lieux, nous somme partis à l’assaut du Montseny. Et nous avons atteints des sommets de gastronomie et de franche camaraderie. Endroit magique qui mérite largement de sortir de l’autoroute au niveau de Sant Celoni et de se diriger vers Santa Fe del Montseny.