Les Artistes du Festival Pablo Casals ( Pau Casals)

Musique/Musica /Music

Les artistes du Festival Pablo Casals sous l’objectif du photographe Hugues Argence

Ce samedi 3 août, à 11 heures, dans la galerie de la Médiathèque Pompeu Fabra de Prades sera inaugurée l’exposition Musique/Mucica/Music proposée par le photographe du « Festival Pablo Casals de Prades» Hugues Argence ; une exposition mettant en relief le plus ancien et le plus célèbre festival de musique de notre région et les artistes qui s’y produisent,

Depuis de nombreuses années Hugues Argence croque le Pays Catalan, du Nord au Sud pour plusieurs magazines et ouvrages, mais aussi comme photographe attitré de festivals de musique,

Photographe de l’espace mais aussi photographe de l’âme humaine, il sait en saisir une expression, un geste qui donne à la photo valeur de tableau.

Depuis plusieurs années il est aussi le photographe officiel du Festival Pablo Casals de Prades qui lui ont permis de produire des centaines de clichés qui permettent de faire revivre ces instants si précieux de ces moments magiques que sont les différentes éditions du Festival.

Un choix d’une trentaine a été retenu par le photographe et la commissaire de l’expo, Marie Costa pour cette exposition sur le lieu même du siège du Festival, la galerie de la Médiathèque de Prades,

Marie Costa qui commente le travail de l’artiste par ces mots : «  Un visage, une main, l’angle d’un archet, l’inclinaison d’un hautbois écrivent dans les photos d’Hugues Argence une autre partition, une musique dans la musique, impressionniste, mystérieuse. Depuis plusieurs années il ne perd rien des répétitions, des moments de convivialité, des instants rares de solitude et des codes intimes qui tissent les concerts. Au fil des portraits de musiciens et d’ensembles se dessine un autre portrait, celui du Festival de Prades, voulu par le plus grand Catalan de tous les temps, Pau Casals. Arts croisés, alliance sublime du particulier et de l’universel, de l’humain et de l’ineffable… Les photos d’ Hugues Argence chantent et enchantent le monde. Musique ! »

 

L’exposition sera présente tout le mois d’août à la Médiathèque Pompeu Fabra de Prades, 33 rue de l’Hospice – Vernissage ce samedi 3 août à 11 heures

 

Pour tout renseignement : Robert TRIQUERE 06-72-71-10-02

 

Terrassa amb vistes

Els suburbis, o millor dit, les afores de Barcelona, en principi no tenen gaire res per a fer-te somiar, almenys per als turistes. Amb l’objectiu de fer-hi unes quantes fotos per a la revista Cap Catalogne, i he trobat…

Les banlieues, plus généralement, les alentours des grandes villes ne séduisent qu’assez peu touristes et promeneurs.  Barcelone n’échappe pas à la règle. Pourtant, grâce à un reportage réalisé pour la revue Cap Catalogne, j’ai constaté…

Exposition « Catalognes » du 5 février au 15 avril à la Chapelle du Tiers Ordre – Perpignan

Texte de présentation de la Mairie :

Plurielle, multiple, souvent déconcertante, la Catalogne se révèle autrement sous l’objectif habité de Hugues Argence : sans bouger, nous voilà au Colorado, en Grèce, au Mexique, dans les Rocheuses ou au coeur même de la catalanité à travers des fêtes millénaires et pourtant terriblement vivantes… Tout existe en Catalogne : des « gueules » typées, comme sculptées par le soleil et le vent, des paysages de naissance du monde, des architectures uniques. Du 5 février au 15 avril, l’invitation au voyage de la Ville de Perpignan est belle et à ne pas manquer !

Chapelle du Tiers Ordre, place de la Révolution française, de 11 h à 17 heures tous les jours sauf le lundi. Vernissage le 5 février à 18 heures

Calella de Palafrugell et le rythme de Cuba

Destination privilégiée de la bourgeoisie barcelonaise, Calella ne représente qu’un des nombreux accès sur la mer possibles à partir de  Palafrugell. Confortablement installés aux premières loges avec vue sur mer, à l’ombre des arcades, nous assistons à un concert de sensations qui commence par…

Lire la suite…

Girona , la Florence catalane

Si le climat, plus continental que celui de Perpignan, peut jeter un froid,  la chaleur des couleurs  des maisons penchées sur l’Onyar contrecarre une certaine influence atlantique. Dès les premiers abords de Girona, le vert devient omniprésent.  La pluie venue de l’océan, ne rencontre pas de hautes barrières montagneuses et apporte ses bienfaits  à la végétation environnante. La pierre arrosée, elle aussi, s’en ressent adoucie et vient refleter une lumière diffuse empreinte d’une certaine douceur de vivre. D’une mélancolie aussi. De celle qui véhiculent les belles images du passé. A Girona, elles …

Lire la suite

Page 1 sur 212